Mot de M. ATEF OMAIS
 Mot du Ministre
 Cadres et textes institutionnels
 Les Lagunes
 Abidjan et ses environs
 Investir en Côte d'Ivoire
 Le gouvernement
 Fiche Pays
 Architectures / Infrastructures
 Indicateurs Socio-demographiques
 Le cinquantenaire ivoirien
 Chambres Consulaires
 Support Technique
 La Bourse Régionale des valeurs mobilières de Côte d'ivoire
ACTUALITES
Ouverture d'un concours de peinture et de sculpture à tous les ivoiriens de 15 à 35 ans dans le but de promouvoir l'art en Côte d'Ivoire ...lire la suite
PLAQUETTE FATOM - ABIDJAN

D'UNE GENRATION A L'AUTRE

Je suis très heureux de cette initiative du guide sur Abidjan qui participe aux activités de la Fondation Atef Omais qui porte mon nom. Ce magnifique cadeau d’anniversaire m’a été offert il y a  un an par ma famille. Il consacre  60 ans d’expériences au service de ce beau pays, la Côte d’ivoire qui m’a accueilli en 1951 alors que tout jeune, j’ai rejoint mon frère à Sassandra pour travailler dans le commerce à ses côtés.

Très vite, des opportunités m’ont été offertes et  l’entente familiale, l’esprit de partage et l’acharnement au travail m’ont permis d’ ouvrir en 1953, un commerce à Gagnoa et de créer avec mes frères la société Omais et Compagnie en 1958, spécialisée dans les produits, marchandises et transports. Ma charmante épouse, Zanouba Khalil, que j’ai rencontrée en 1962, m’a été d’un grand soutien dans la conduite de mes affaires.

En 1963, nous avons créé, mes frères et moi, une société d’usinage de café à Abidjan et à partir de 1969, le groupe OMAIS & KHALIL s’est lancé dans l’hôtellerie et la restauration avec la construction de l’hôtel Tiama, inauguré le 27 octobre 1972.De 1958 à 1974, nous avons diversifié nos activités grâce à notre sens de l’humain et à notre savoir-faire. J’ai participé au combat du développement et contribué à mon humble niveau à l’évolution de mon pays.
C’est tout cet ensemble que je lègue à ma descendance. Je suis convaincu qu’elle en fera bon usage pour lui avoir inculqué les valeurs cardinales de travail, de respect, d’amour et de partage.
Je me réjouis donc de la création de cette fondation qui marque une page nouvelle, une nouvelle vision, profitable au secteur privé et à la Côte d’ivoire.
La Côte d’ivoire, notre pays, nous a beaucoup donné. A notre tour, nous avons le devoir de participer, par des services de qualité, à son développement.
Je crois fermement à la nécessité pour le secteur privé de fédérer ses efforts pour contribuer à un développement durable, de s’armer de courage et d’ambition pour offrir à notre pays, à sa population et au monde entier des services de qualité.
C’est pourquoi la Fondation Atef Omais, plateforme d’échanges et de communication au service du secteur privé,  s’engage à mettre en réseau les entreprises pour créer des synergies en faveur du développement social et culturel principalement dans les domaines de la santé, l’éducation, les arts et la culture.
Je souhaite à toute l’équipe du Guide Fatom sous l’impulsion de Ramzi, tous les succès et qu’elle garde en mémoire
« qu’aimer, c’est partager ».

ATEF OMAIS

Copyright © 2010 Fondation ATEF OMAIS -